designthinking.jpg

DESIGN THINKING

Studio Fertile : Design Thinking et économie circulaire

 

Innover par l'esprit design.

 

Au-delà de l'anecdote qui voudrait que le design thinking ne soit en fait qu'une belle invention de 3M pour faire vendre plus de Post-it Notes, en réalité le design thinking est une méthode inventée par Peter Rowe à Stanford en 1987  sur les travaux que l'économiste Herbert Simon avait entrepris dès 1969. Centrée sur la compréhension du problème plus que sur la seule recherche immédiate de solution, c’est par le biais de l’expérimentation, de l’ébauche de maquettes et de la mise en place de tests que vont émerger de cet ensemble de contraintes les solutions innovantes et disruptives. A l'heure du digital, des interfaces et des expériences utilisateurs (UI/UX), le design thinking est pour moi la matière première de l’innovation.

Promu depuis quelques années par Tim Brown de l'agence IDEO à Palo Alto, le Design Thinking poursuit une double destinée : d'un côté, l'appropriation de ses techniques simplifiées par les apôtres du lean management au crayonné imparfait, et de l'autre les tenants d'un véritable état d'esprit créatif issus des agences de design.  Car il s'agit bien et avant tout d'un savoir-faire de créatifs d'agence, dotés d'un état d'esprit empathique et d'une méthode de recherche par idéation, plus que d'amoncellements de Post-its sur un tableau :-)

Intégrer le design thinking dans sa démarche d'innovation, ou inviter un design thinker dans ses équipes de management permet d'insuffler l'esprit et les outils du designer au coeur de la machinerie créative qui mènera à l'innovation.
 


 
 
“Design Thinking is a human centered approach to innovation that draws from the designer’s toolkit to integrate the needs of people, the possibilities of technology, and the requirements for business success.”
— Tim Brown, IDEO